2015-11-11

L’annulation d'un abonnement au gym

Paire d'haltères Les articles sous cette rubrique sont de l’information générale et dans chaque situation, l’application et l’interprétation d’une loi, règlement ou situation factuelle peut diverger alors il est préférable de communiquer avec notre équipe pour obtenir plus d'information.

Une résolution populaire chez les québécois est sans aucun doute la remise en forme, par le biais d’un abonnement au gym. Par contre, il arrive qu’après les premières semaines, les gens délaissent leur résolution et désirent se faire rembourser leur abonnement... 

Peut-on se faire rembourser? 

Certains contrats d’abonnement indiquent qu’aucun remboursement n’est possible ou qu’une grosse pénalité est imposée lorsqu’un veut annuler un abonnement. Cependant :

La règle du dixième

La Loi sur la protection du consommateur permet à un client d’annuler son abonnement au gym si moins d’un dixième de la durée prévue du contrat s’est écoulée. Par exemple, pour un contrat d’une durée d’une année, le client pourra annuler son contrat si moins de 37 jours de la durée prévue au contrat se sont écoulés. Lors du remboursement, le commerçant ne pourra pas pénaliser son client et il sera tenu de rembourser à ce dernier le montant équivalent à neuf dixièmes de la valeur totale du contrat.
 
Ainsi, les politiques de refus d’annulation d’abonnement sont prohibées si elles ne respectent pas la Loi sur la protection du consommateur.
 
Lorsque le temps des résolutions de la nouvelle année arrivera, assurez-vous de tenir votre résolution, ou… de démissionner avant qu’il ne soit trop tard! ;)