2017-08-16

Le harcèlement psychologique en milieu de travail

Illustration d'un employé irrespectueux envers un collègue Les articles sous cette rubrique sont de l’information générale et dans chaque situation, l’application et l’interprétation d’une loi, règlement ou situation factuelle peut diverger alors il est préférable de communiquer avec notre équipe pour obtenir plus d'information.

On entend fréquemment parler de harcèlement psychologique dans les nouvelles. Mais qu’est-ce que ça implique, être victime de harcèlement psychologique?
 
Le harcèlement psychologique est défini par la Loi sur les normes du travail comme étant une conduite vexatoire se manifestant soit par des comportements, des paroles, des actes ou des gestes répétés qui sont hostiles ou non désirés, laquelle porte atteinte à la dignité ou à l’intégrité psychologique ou physique du salarié et qui entraîne, pour celui-ci, un milieu de travail néfaste.
 
Une seule conduite grave peut aussi constituer du harcèlement psychologique si elle porte une telle atteinte et produit un effet nocif continu pour le salarié.
 
De plus, tout salarié a droit à un milieu de travail exempt de harcèlement psychologique.
 
Et c’est à l’employeur de prendre les moyens raisonnables pour s’assurer de le prévenir. De même, lorsqu’une telle conduite est portée à sa connaissance, c’est également son devoir de prendre les moyens pour la faire cesser.
 
Finalement, pour soumettre une plainte à la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail, il est important d’agir dans un très court délai.
 
Vous êtes victime de harcèlement psychologique ou connaissez quelqu’un qui l’est? Contactez-nous sans tarder pour connaître vos droits!