2018-06-13

Vos informations génétiques : connaissez vos droits

Discrimination selon les caractéristiques génétiques Les articles sous cette rubrique sont de l’information générale et dans chaque situation, l’application et l’interprétation d’une loi, règlement ou situation factuelle peut diverger alors il est préférable de communiquer avec notre équipe pour obtenir plus d'information.

Il existe plusieurs types de discrimination qui ont pour base, entre autres, la race, l’origine nationale ou ethnique, la couleur, la religion, le sexe, l’âge ou les déficiences mentales ou physiques. Toutefois, jusqu’à tout récemment, la discrimination basée sur les caractéristiques génétiques d’une personne ne faisait pas l’objet de protection.
 
Les caractéristiques génétiques d’une personne sont ses informations les plus intimes. Elles sont découvertes par le biais d’un test génétique et permettent de comprendre les origines d’un individu, mais aussi de déterminer les probabilités qu’il développe certaines maladies.
 
Ces informations, si elles se retrouvent entre les mains d’un employeur ou d’une compagnie d’assurance, peuvent avoir d’importantes répercussions sur l’assurabilité et l’employabilité d’une personne. En effet, dans les dernières années, plusieurs personnes ont perdu leur emploi, n’ont pas eu accès à certaines promotions, ont vu leurs primes d’assurance augmenter drastiquement ou ont fait face au refus de leur assureur de les couvrir en raison de la découverte d’une maladie génétique.
 
Heureusement, depuis 2017, le Canada s’est doté d’une loi sur la non-discrimination génétique. Celle-ci vise à assurer une certaine protection aux personnes qui ne souhaitent pas divulguer ces informations et à éviter qu’une personne ou une entreprise qui parvient à y avoir accès puisse les utiliser.
 
En matière d’informations génétiques, vous avez des droits. Avant d’aviser votre compagnie d’assurance ou votre employeur des résultats de votre test génétique, informez-vous